La Recrudescence Des Escroqueries Au Prêt Rapide

La Recrudescence Des Escroqueries Au Prêt Rapide

Avec l'apparition des sites de crowdfunding dans l'hexagone, un vicieux modèle d'arnaque s'est propagé sur le net via les réseaux sociaux et dans les mails : de prétendus crédits en ligne envoyés dans de brefs délais, sans apport, zéro garanties et par des gens qui prétendent être des investisseurs particuliers. Nous parlons bien évidemment d'une escroquerie, mais le déluge de fausses annonces sur pages donne une idée de la gravité du phénomène. Par conséquent, énormément de particuliers sont tombés dans le piège à cause cette escroquerie.

La logique de l'entonnoir

Attirer l'attention de sa victime avec une offre de financement séduisante

L’escroquerie au crédit prend toujours l'aspect d'une histoire avec plus ou moins de cohérence. Du point de vue de notre escroc, cette étape est capitale parce qu'il sait que la réussite de sa tromperie est en grande partie due à la croyance ou non en son histoire. Quand il veut faire venir le plus fort nombre de personnes possibles, il fait écrire et publie une annonce sur des sites à large fréquentation comme Facebook ou Twitter. Certaines pages populaires ne modèrent pas assez les espaces de commentaires accessibles par tout le monde, ce qui en fait un lieu privilégié des escrocs.

Concrètement, l'escroc se présente en tant que personne disposant d'un capital qu'elle souhaiterait faire fructifier par l'octroi de crédits avec un taux d'intérêt très compétitif. Parfois, il se fait passer pour un retraité rentier qui souhaite s'affranchir du système bancaire traditionnel afin de transmettre l'image d'une personne noble qui aspire à d'améliorer la société. Ce stratagème suit une logique bien précise : jouer sur le désarroi financier des gens crédules en tentant de leur expliquer qu'un emprunt est envisageable, même avec peu de revenus. Il prétend pouvoir leur accorder un emprunt, même s'ils ont déjà des prêts à rembourser. Une fois la demande validée, le faux prêteur promet d'envoyer l'argent dans un délai record avec des échéances pouvant s'étaler jusqu'à plusieurs dizaines d'années.
S'il peut paraître évident pour la plupart des lecteurs que des propositions de ce type semblent inconcevables, il est à noter toutefois que des personnes faisant face à des difficultés financières peuvent se faire avoir à cause de cette illusion de financement rapide qui les aveugle.

Faire croire à une démarche sérieuse

Sur internet, n'importe qui peut inventer une identité avec plus ou moins d'imagination. C'est ainsi qu'opèrent les arnaqueurs au faux crédit en créant de toute pièce un personnage fictif qui saura coller avec leur histoire. Pour commencer, ils donnent une identité française à ce faux profil. Donc pas de noms ou prénoms exotiques qui auraient tendance à faire fuir certains. La victime doit avoir l'impression que le prêteur vit sur le même territoire qu'elle. Dans un scénario bien pensé, l'escroc peut se faire passer pour une personne avec un âge avancé ou jeune retraitée. Certains vont jusqu'à réclamer des documents justificatifs de salaire à sa victime, d'autres préfèrent lui demander de donner des réponses à une série de questions sur sa vie professionnelle. Pour être un un peu crédible, l'escroc prendra le soin de fabriquer plusieurs faux profils qu'il utilisera pour mettre en ligne de fausses recommandations qui auront pour but de vanter le sérieux de l'annonce.

Donner suite à chacune des sollicitations

Quand la victime est persuadée du sérieux de son interlocuteur, le faux prêteur peut maintenant passer à l'action. Il lui confirme alors qu'il accepte son dossier de crédit, mais demande le versement de frais de dossier par mandat pour valider définitivement la demande. Ces frais peuvent s'élever à plusieurs centaines d'euros et servent à compenser le temps passé par le prêteur à traiter son dossier. Ces frais sont, selon ses dires, strictement nécessaires pour libérer le capital. Si la victime se plie à cette condition, notre escroc lui demandera ensuite de verser une prime obligatoire d'assurance de prêt. Bien évidemment, le demandeur n'obtiendra rien du tout et le faux prêteur retirera les mandats avant de se volatiliser.


Comment lutter contre de telles arnaques ?

Tout le monde en France n'est pas autorisé à octroyer un prêt et le crédit aux particuliers reste un secteur réglementé. Si une personne ou une organisation fait la promotion de services bancaires par Internet, le site doit impérativement afficher ses informations légales ainsi que les CGV. Pour obtenir le statut d'établissement de crédit, tout organisme se doit d'être en possession d'un agrément de L'Autorité de Contrôle Prudentiel ainsi que d'une immatriculation au registre de l'ORIAS. Tout site de prêt entre particuliers doit nécessairement posséder ces autorisations, auquel cas il s'agit clairement d'une arnaque.

Ensuite, il ne faut pas ignorer que les délais d'obtention d'un prêt ne sont pas aussi rapides et qu'il faut compter environ quinze jours avant de recevoir l'argent en banque. Même si un individu était en possession d'argent à placer de cette façon, il ferait une profonde et sérieuse analyse de toutes les demandes avant de choisir les plus solides.
En temps normal, un organisme Ne pas tomber dans le pičge des arnaques au faux pręt rapide délivrerait en rien un quelconque crédit (immobilier, personnel ou à la consommation) à un demandeur qui est fiché à la Banque de France concernant des incidents de paiement.

Un Poco de nosotros.

Ubicado en Cañas, Guanacaste, Hotel y Cabinas Liwi ofrece un servicio de confort, calidad a sus clientes y es un hotel rodeado de un ambiente familiar y cómodo. Contamos con 13 Excelentes habitaciones acondicionadas para que tu experiencia sea agradable.. Estamos para servirte
TEL +506 2668-7763
CEL +506 8831-0133

Noticias

Enlaces de Interes